L'EXPOSITION

Dorothy Iannone — L’amour dure toujours, n’est-ce pas ?
6 oct. 2023 - 21 jan. 2024



L’exposition Love Is Forever, Isn’t It? de Dorothy Iannone qui se tient au M HKA présente l’une des rétrospectives les plus complètes de l’œuvre prolifique de l’artiste.

Dorothy Iannone (1933-2022) était une artiste plasticienne états-unienne qui a vécu et travaillé à Berlin. Sa pratique artistique englobe des tableaux, des livres d’artistes, des installations vidéo, des sculptures, des dessins et des œuvres sonores. Autant dans ses œuvres plastiques que dans ses écrits, Iannone est parvenue à tisser une relation unique entre le texte, l’image, le son et les objets sculpturaux, en mettant l’accent sur leurs dimensions narratives et fictionnelles.

L’objectif principal de ce projet est la recontextualisation de l’œuvre de Iannone, en particulier l’analyse de sa nature intrinsèquement performative, peu étudiée à ce jour. L’exposition explore les conventions romanesques, les fils narratifs, les relations entre les mots et les images, ainsi que les éléments autofictionnels et (auto)biographiques que comportent ses créations.

Tout au long de sa pratique, Iannone s’est penchée sur des sujets liés à la sexualité féminine, ce qui lui a valu d’être censurée à plusieurs reprises. Son œuvre vibrante explore les sentiments et les émotions, créant une iconographie érotique largement inspirée de l’imagerie non occidentale et bouddhiste. Elle a décrit avec passion ses amitiés et ses relations intimes avec ses muses, artistes et amants.

Bien qu’elle ait partagé des affinités personnelles et artistiques avec des artistes de Fluxus, Dorothy Iannone ne s’est jamais considérée comme faisant partie du mouvement. Indubitablement, sa pratique transdisciplinaire et protéiforme engage un dialogue unique avec les mouvements néo-avant-gardistes des années 1960, 1970 et 1980. L’exposition de Iannone au M HKA constitue un voyage émancipateur du côté des amours non conventionnelles, de la célébration du matriarcat et d’Éros. Comme elle l’a affirmé avec éloquence dans l’un de ses textes : « Si, d’une manière ou d’une autre, j’ai pu aider des gens à se rapprocher d’eux-mêmes, cela signifierait beaucoup pour moi. »

Veuillez noter que les oeuvres d'art de cette exposition peuvent contenir des représentations graphiques d'organes génitaus et d'actes sexuels.

Cliquez ici pour parcourir le scan numérique de l'exposition.


Dorothy Iannone (1933-2022) était une artiste plasticienne états-unienne réputée pour son langage artistique vibrant et expressif. Née à Boston, dans le Massachusetts, Dorothy Iannone a d’abord étudié la littérature à l’Université de Boston avant de se tourner vers l’art à la fin des années 1950. Au début des années 1960, elle s’est installée en Europe où elle a rejoint des mouvements artistiques d’avant-garde qui cherchaient à transgresser les frontières de l’art et à remettre en question les normes culturelles conventionnelles. Sa pratique diversifiée englobe des tableaux, des livres d’artistes, des installations vidéo, des sculptures et des œuvres sonores. Tout au long de sa carrière, l’art de Iannone a gardé un caractère profondément autobiographique, reflétant ses expériences et ses relations. Son œuvre comporte souvent des représentations vibrantes, colorées et explicites de la sexualité et du corps humain, explorant les thèmes de l’amour, de l’extase et de la poursuite de la liberté individuelle. Son approche audacieuse et sans complaisance de la sexualité a parfois conduit à de la censure et de l’exclusion.

Iannone a exposé ses œuvres dans des galeries et des musées du monde entier, parmi lesquels le Migros Museum (Zurich), le New Museum (New York), le Louisiana Museum (Copenhague) et la Berlinische Galerie (Berlin)…


(Ta)Rot Pack — artist edition 

This series of 27 double-sided cards depicts the life of Dieter Roth, Dorothy Iannone’s beloved and muse, in the early period of their relationship. During 1968–69, Iannone worked on the cards while they were living in Düsseldorf where Dieter was professor at Kunstakademie. The original drawings were censored during the exhibition Friends curated by Harald Szeemann at Kunsthalle Bern in 1969.

“Because of my love for him, Dieter was a source of inspiration for my work. (...) In the (Ta)Rot cards, I documented, in a way, every one of his activities — Dieter teaching, writing, making love, shopping, cooking, siting on the toilet even, Dieter drinking, having a hangover, going to the laundry, Dieter with his children, in a gallery, fishing, hunting, and even dreaming.” 

Dorothy lannone interviewed by Dirk Dobke, Deep in the heart of my loneliness, I think of the art of my lioness, in Dieter Roth and Dorothy Iannone (Berlin, Holzwarth Publications, 2005), p.152.

 

This artist edition is published on the occasion of the exhibition: Dorothy Iannone — Love Is Forever, Isn’t It? curated by Joanna ZieliƄska
© The Estate of Dorothy Iannone, courtesy Air de Paris, Romainville. Design by Olivier Vandervliet. Lithography by Olivier Dengis, Brussels Printed in Belgium. Published by M HKA and Triangle Books. All rights reserved, 2023.